Retour

L'arrivée de Canards du Lac Brome soulève un vent d'optimisme à Asbestos

Il ne reste plus qu'une formalité à régler devant les tribunaux, et l'entreprise Viandes Laroche sera transformée en abattoir de canards. Pour la communauté d'Asbestos, qui souhaite se spécialiser dans le secteur bioalimentaire, l'arrivée de cette nouvelle entreprise pourrait avoir un effet boule-de-neige.

Le directeur général de la Ville estime que l'arrivée de Canards du Lac Brome pourrait inciter d'autres entreprises similaires à s'installer dans le secteur, d'autant plus qu'elle fait affaire avec différents fournisseurs pour transformer ses produits.

Si le président de la Table de diversification économique considère que le gouvernement aurait dû déployer plus d'efforts pour tenter de sauver Viandes Laroche, il estime maintenant que l'abattage de canards est avenue prometteuse pour la région. François Gouin rappelle aussi que les entreprises intéressées à développer de nouveaux projets peuvent toujours profiter du fonds de 50 millions de dollars attribué à la MRC des Sources à la suite de mort de l'industrie de l'amiante.

Des ingénieurs embauchés par Canard du Lac Brome seront à Asbestos mercredi pour évaluer les installations. Quant aux anciens employés de Viandes Laroche, ils pourraient être réembauchés par le nouvel acquéreur.

Ce ne sont toutefois pas tous les ex-travailleurs qui sont heureux de voir une relance des activités dans la région. Une poignée d'entre eux a manifesté, samedi, pour que le bœuf demeure le centre des activités de l'abattoir. Ils ont également fait part de leurs craintes concernant une possible diminution de salaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine