Retour

L'aventure de la Traversée internationale du lac Memphrémagog est terminée

Après de multiples tentatives de relance, c'est maintenant officiel : il n'y aura plus de Traversée internationale du lac Memphrémagog.

Les principaux organisateurs de l'événement ont fait le point lundi sur son avenir. Jean-Guy Gingras, qui agissait à titre de directeur général bénévole au cours des dernières années, a dû se rendre à l'évidence qu'il n'était plus possible de continuer à tenir cette compétition d'envergure.

L'édition 2016 avait été suspendue en raison de difficultés financières et d'un épuisement. Le 12 octobre dernier, une rencontre publique avait été tenue afin d'identifier des personnes intéressées à reprendre les rênes de l'événement.

« C'est regrettable, mais je pense qu'un moment donné il faut lâcher prise » , a déclaré Jean-Guy Gingras qui était conseiller spécial pour le conseil d'administration de la Traversée internationale du Lac Memphrémagog (TILM).

L'homme d'affaires et sportif connu de la région Gilles Bélanger avait démontré un intérêt pour reprendre la Traversée, mais il a déclaré qu'il ne sera finalement pas de la ligne de départ après avoir analysé le dossier avec Lynn Blouin qui a oeuvré 18 ans au sein de l'organisation. « J'ai consulté plusieurs personnes du cercle de la nage en eau libre, j'ai regardé les bilans, j'ai évalué les facteurs de succès tant financiers qu'organisationnels et j'en arrive à la conclusion que le risque est trop élevé dans le contexte actuel », peut-on lire dans un communiqué

L'arrivée du 10 km de nage en eau libre aux Olympiques est aussi un facteur qui pèse dans la balance. « Ça fait en sorte que les nageurs qui sont liés à une fédération vont tendre vers cette discipline pour avoir le support financier de leur fédération » , explique madame Blouin.

Le directeur général de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, Jérémy Bonneau, accueille avec une grande déception la fin de la Traversée internationale du lac Memphrémagog. Jérémy Bonneau estime que le retrait d'une compétition d'envergure est une grande perte pour le milieu de la nage en eau libre. Il ne peut toutefois prévoir quelles seront les répercussions pour la Traversée internationale du lac Saint-Jean, mais souligne que l'événement connaît ses meilleures années.

Le conseil d'administration étudiera dans les prochains mois la procédure à suivre pour liquider et redistribuer les actifs de la Traversée internationale du lac Memphrémagog. Les équipements et l'encaisse pourraient être redistribués à des organismes de la région qui oeuvrent dans le sport.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?