Retour

L'école alternative de Nicolet-Bécancour remporte son pari

Les parents ont été nombreux à inscrire leur enfant à l'école alternative de Nicolet-Bécancour lors de la soirée d'informations du 31 janvier. L'organisation compte une centaine d'inscriptions alors qu'elle n'en avait besoin que de soixante pour lancer la première cohorte.

Dès l’automne 2017, des élèves de maternelle, première et deuxième année prendront le chemin de cette première école alternative au Centre-du-Québec.

Le bâtiment qui a été retenu est le Faubourg Mont-Bénilde, une ancienne école secondaire.

Quelques modifications devront être apportées, mais l'école compte profiter des installations déjà en place.

En entrevue à l’émission Facteur matinal, la responsable des communications du projet d'école alternative à Nicolet-Bécancour, Ghyslaine Roy, a expliqué les avantages de la situation géographique du bâtiment.

Il y a le centre de la biodiversité en arrière, un verger, une forêt, et nous on veut que les enfants aient un côté environnemental

Guylaine Roy, responsable des communications du projet d'école alternative à Nicolet-Bécancour

La prochaine étape concerne le transport scolaire, car le territoire est vaste et l’organisation doit évaluer s’il est possible d’offrir le service à tous les élèves.

Les familles qui ont inscrit leur enfant devront donner de leur temps pour que le projet fonctionne; une moyenne de 25 heures de bénévolat par année.

Avec les informations de Marie-Ève Trudel

À lire aussi : Une école alternative verra le jour sur le territoire de Nicolet et Bécancour

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine