Retour

L'église Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke à la recherche de 325 000 $ 

La campagne de financement de l'église Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke est officiellement lancée. Des travaux majeurs, évalués à 2,7 millions de dollars, doivent être réalisés sur cette église construite à la fin du 19e siècle.

Le clocher, la toiture et les fenêtres doivent être rénovés, et des travaux électriques doivent être entrepris.

L'église est classée comme patrimoine religieux. Il était donc nécessaire d'entreprendre la revitalisation afin de conserver le bâtiment, selon la coordonnatrice de cette campagne, Nathalie Blais. 

« On voit son clocher un peu partout à Sherbrooke; on l'appelle souvent la cathédrale de l'est », illustre-t-elle.

325 000 $ à ramasser 

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec octroie une subvention qui couvre le deux tiers du montant nécessaire. La Ville de Sherbrooke s'est aussi engagée pour un montant de 100 000 $ sur deux ans.

La vente de la toile signée Suzor Côté avait aussi permis d'amasser une partie du manque à gagner. La campagne de financement vise maintenant à recueillir les 325 000 $ manquants. Les organisateurs souhaitent mettre à contribution le dom aine public et corporatif.

Portes ouvertes 

Pour Nathalie Blais, ces rénovations sont d'autant plus importantes que les portes de l'église seront plus fréquemment ouvertes au grand public, notamment dans le cadre de concerts. 

« On s'ouvre à une clientèle qui n'est peut-être pas à l'aise d'aller à l'église, explique la coordonnatrice. Partout en Europe, les portes des églises sont toujours ouvertes. On peut relaxer, se recueillir et visiter. C'est ce qu'on veut offrir. »

Les travaux de l'église St-Jean-Baptiste doivent s'échelonner sur deux à trois ans.

Plus d'articles