Le nombre de jeunes souffrant d'embonpoint et d'obésité a diminué en Estrie au cours des dix dernières années. Le phénomène est le même au pays selon l'Association médicale canadienne.

Un texte de René Cochaux

Après avoir analysé la taille, le poids et le tour de taille de 14 014 enfants âgés de 3 à 19 ans, les auteurs d'une étude ont conclu que le pourcentage d'enfants qui souffraient de surpoids ou d'obésité a diminué de 15 % en 10 ans.

La Direction de la santé publique en Estrie se réjouit de cette tendance. La Dre Linda Pinsonneault, coordonnatrice des services spécialisés à la DSP, avance que les enfants ayant de l'embonpoint ont diminué alors que le taux d'obésité a été stabilité.

Selon Linda Pinsonneault, le ralentissement de la progression de l'obésité au Canada est lié à une sensibilisation accrue du public et aux efforts déployés. Elle cite les mesures mises de l'avant dans les écoles, les services de garde, les municipalités, les politiques alimentaires adoptées par Québec.

La Dre Pinsonneault juge que les jeunes ont amélioré leurs habitudes de vie, mais qu'il faut demeurer vigilants parce que ces mêmes jeunes sont attirés par les tablettes électroniques, les ordinateurs et les jeux vidéo.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine