Retour

L'ex-directrice générale de Stornoway accusée de détournement de fonds

L'ancienne directrice générale de la Municipalité de Stornoway, située près de Lac-Mégantic, Sylvie Gauthier, aurait fraudé ses concitoyens pour des dizaines de milliers de dollars.

Celle qui était à la tête de Stornoway entre 2002 et 2012 fait face à des chefs d'accusation de fraude, de vols de plus de 5000 $ et d'utilisation de faux documents. Elle a comparu au palais de justice de Lac-Mégantic en février dernier. Les faits qui lui sont reprochés se seraient déroulés entre 2005 et 2012.

L'ancien maire de la Municipalité, Pierre-André Gagné, a confirmé qu'il a renvoyé Sylvie Gauthier après avoir été contacté par la firme comptable Raymond Chabot Grant Thornton, responsable des vérifications financières de Stornoway. La firme lui avait alors soulevé plusieurs irrégularités.

Entre autres, l'accusée aurait produit de fausses factures qu'elle se serait fait rembourser ou lorsque des citoyens se présentaient au bureau municipal pour acquitter leurs taxes en argent comptant, elle aurait conservé une partie de cet argent.

Budget de 800 000 $

« Pour une Municipalité qui a un petit budget de 800 000 $, c'est quand même beaucoup. D'après les comptables, c'est autour de 100 000 $. Pour un petit village, c'est surprenant », soutient l'actuel maire de Stornoway, Mario Lachance.

Ce dernier soutient que la présumée fraude a eu d'importants impacts sur les finances de la Municipalité. « Comme des gens avaient payé en argent, on ne savait plus qui avait payé ou non. Tous les comptes [en souffrance] ont donc été radiés. »

Sylvie Gauthier doit revenir en Cour le 27 avril prochain pour la suite des procédures.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine