Un pan de l'histoire de Drummondville est tombé sous le pic des démolisseurs. Le démantèlement de l'ancienne usine de textile Fortissimo est en branle depuis mardi matin.

L'usine a été incendiée pour une troisième fois en septembre dernier. Non seulement une grande partie du bâtiment avait été ravagée, mais l'incendie suspect a également réduit en poussière l'espoir de mettre un jour en valeur ce lieu significatif dans l'histoire de la ville.

L'incendie avait mis un terme au projet de la Ville de Drummondville qui souhaitait exproprier le site et mettre en valeur une portion de l'usine qui date de 1925, un complexe qui a déjà donné du travail à 150 personnes.

Incapable de s'entendre sur un prix avec le propriétaire, la Ville de Drummondville a amorcé le processus d'expropriation du site de 77 000 mètres carrés. Elle souhaite que les lieux soient dorénavant utilisés pour freiner l'étalement urbain, entre autres, avec la construction d'habitations et de petits commerces.

Plus d'articles