Retour

L' homme blessé lors d'une intervention policière à Magog a comparu

Une intervention policière a mal tourné à Magog au cours de la nuit de dimanche à lundi. Alors que les policiers ont été appelés à intervenir dans un conflit familial, au moins un coup de feu a été tiré en direction d'un homme qui était « menaçant ». 

Timothy St-Arnaud, 30 ans a été conduit au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke pour soigner ses blessures. On ne craint pas pour sa vie, mais il devra faire face à la justice à la suite de l'incident.  Il fait face à des accusations de voies de fait armé sur trois policiers et de voies de fait causant des lésions à un agent de la paix.

La poursuite a également demandé à ce que l'individu subisse une évaluation psychiatrique afin de déterminer s'il est apte à subir les procédures judiciaires.

Des témoins ont entendu les coups de feu

L'altercation a eu lieu rue Saint-Luc à Magog, près du Tim Horton de la rue Sherbrooke. Selon des témoins, trois coups de feu ont été entendus. La police n'a pas confirmé cette information. « J'ai entendu trois coups de feu. C'était tellement proche que je pensais que c'était dans la maison. Je suis allé à la fenêtre et j'ai vu la police. J'ai vu aussi un homme sur une civière qui s'en allait », a raconté un voisin.

À la suite de cet événement, une enquête indépendante relative à cette intervention policière a été déclenchée lundi matin. Ce type d'enquête est déclenchée lorsqu'une personne meurt ou subit des blessures pouvant causer la mort à l'occasion d'une intervention policière.

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a confié la tenue de cette enquête indépendante à la Sûreté du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine