Retour

L'Hôtel Wellington dans l'oeil aguerri de Jean-François Dupuis

Bienvenue à l'intérieur d'un établissement mythique à Sherbrooke : l'Hôtel Wellington. Construit en 1928, le bâtiment, qui a vu défiler plusieurs personnalités, dont Louis Armstrong, en est à ses derniers jours. Le photographe sherbrookois Jean-François Dupuis a voulu laisser une trace.

Le projet s'intitule Traces et passages | Hôtel Wellington. Le public est invité à voir les 14 photographies grands formats dans l'espace invitation de la Galerie d'art du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke. Jean-François Dupuis a eu accès à l'intérieur de l'Hôtel Wellington et grâce à ses oeuvres nous entrons, à notre tour, dans ce lieu qui était déjà en proie à l'abandon, en décembre 2016. Un projet qui est arrivé au bon moment dans la vie de l'artiste.

Pour Jean-François Dupuis, la technique a son importance, mais c'est loin de suffir pour le photographe.

Le créateur d'ambiance aime bien les endroits délabrés où on sent, encore, la présence passée des humains.

Voilà une exposition intrigante, mystérieuse et de toute beauté.

Traces et passages | Hôtel Wellington, jusqu'au 17 décembre à la Galerie d'art du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.

Plus d'articles

Commentaires