Retour

L'humain à l'honneur au 5e Festival cinéma du monde de Sherbrooke

Pour sa 5e édition, le festival Cinéma du monde de Sherbrooke invite le public à « redécouvrir le monde ». Une centaine de films en provenance de 35 pays seront à l'honneur du 9 au 15 avril.

Il faut chaque fois une année complète à la directrice de la programmation Catherine Viau pour choisir la programmation. Un travail de longue haleine où elle a choisi de faire primer l'humain. « Je l'ai construite comme un architecte avec un concept que j'aime bien qui est le label HQH, qui veut dire haute qualité humaine », résume-t-elle.

Ce label, elle l'a appliqué à l'ensemble de sa sélection. « Chacun des films qu'on a choisi cette année est d'utilité sociale. Toutes les histoires qu'on a choisies de raconter tournent autout de la vie telle qu'on la vit ici, même si nos références sont partout à travers le monde. »

« Ne vous inquiétez pas, vous allez tout de même vous divertir! », prévient-elle.

La promesse d'un grand lancement

Cette année encore, le film d'ouverture, La promesse de l'aube, sera français. Il porte sur la vie de Romain Gary, auteur du roman culte du même nom, mais surtout sur l'amour inconditionnel d'une mère pour son enfant. Parmi les thèmes abordés, on retrouve la mère, l'amour, l'adoption et l'attachement.

Et comme le veut la tradition, de nombreux ateliers seront organisés. Une table ronde réunira entre autres sur ce sujet le Dr Jean-François Chicoine et la Dre Mélissa Généreux, de la Direction de la santé publique de l'Estrie.

Le Festival est également une compétition à deux volets, l'un régional et l'autre international. C'est le comédien Alexis Martin qui est président du volet international. Et après le Maroc l'an dernier, au tour de l'Italie d'être à l'honneur cette année.

Plus d'articles