Retour

L'îlot Tourigny de Magog tombe sous le pic des démolisseurs

C'est ce matin qu'a commencé la controversée démolition de l'îlot Tourigny de Magog. Malgré le tollé de protestations, les élus ont donné le feu vert à la démolition de l'édifice que plusieurs disaient avoir un caractère architectural. 

Une dizaine de membres du comité de citoyens qui voulaient préserver le bâtiment centenaire étaient présents sur place jeudi matin. L'un d'eux, Daniel Faucher, était visiblement en colère, car la « Ville a manqué de vision ». Un autre membre du collectif, Robert-Pierre Monnier, juge aussi sévèrement l'attitude des élus, qui auraient selon lui volontairement laissé la maison se détériorer. 

La Ville avait jugé qu'il lui en coûterait trop cher de rénover la maison inoccupée depuis plusieurs années. Au total, il faudra deux jours de travaux pour venir à bout de la démolition.

Le promoteur a fait savoir qu'il avait récupéré quelques items du bâtiment et ils seront exposés dans le projet. Aussi, des briques de la maison seront données à la Société d'histoire de Magog pour leurs archives. 

La propriété a été vendue à un promoteur qui souhaite construire un bâtiment qui accueillir des entreprises de technologie de l'information et de la communication.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »