Retour

L'Institut d'innovation technologique de l'Université de Sherbrooke veut rendre la technologie accessible

L'Institut interdisciplinaire d'innovation technologique de l'Université de Sherbrooke a ouvert ses portes au grand public jeudi. Au programme, visites guidées, rencontres avec les chercheurs et présentations d'un robot qui pourrait un jour aider des gens à mobilité réduite.

Les chercheurs l'appellent « Johnny »,mais pour les autres c'est plutôt IRL-1 pour ''In real life''. Étant complètement autonome, ce robot pourrait un jour accompagner les personnes à mobilité réduite comme il peut voir et entendre.

« On est capable de repérer les objets en 3D, on est capable avec les bras de manipuler des objets [...] Il y a aussi des oreilles virtuelles [...] On peut même imaginer que les mêmes technologies soient installées sur un fauteuil roulant », souligne Dominic Létourneau, ingénieur en robotique.

Les chercheurs développent aussi les technologies liées aux drones. « On veut pousser la technologie pour atterrir sur un mur puis se déplacer sur le mur comme un pique-bois ou un écureuil qui monte sur un arbre », mentionne Alexis Lussier-Desbiens, professeur en génie mécanique de l'Université de Sherbrooke.

Plus d'articles

Commentaires