Retour

L'Opération citrouille se met en branle à Sherbrooke

Des milliers de petites sorcières, de minis éléphants, de Tortues Ninja ou d'Elsa prendront d'assaut les rues de Sherbrooke mardi soir pour la traditionnelle chasse aux bonbons. Pour que la fête d'Halloween se déroule en toute sécurité et sans événement fâcheux, le Service de police de Sherbrooke a lancé son Opération Citrouille.

Les enfants sont invités à frapper aux portes des maisons entre 16 h 30 et 20 h 30. Pendant cette période où les rues seront bondées, la prudence sera de mise. « On demande aux automobilistes de circuler lentement, doucement. Ils doivent garder leurs phares allumés même si ça peut être aveuglant pour les piétons. Même si vous ne faites par partie de la collecte de bonbons, quand vous circulez dans les rues ce soir en rentrant du travail ou en allant à vos activités, allez-y doucement. C'est une soirée qui sera extrêmement achalandée sur les routes », rappelle le porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS), Samuel Ducharme.

D'ailleurs, de nombreux patrouilleurs sillonneront les rues de Sherbrooke pour s'assurer que la fête se déroule en toute sécurité. « Il y aura également des gens provenant d'une vingtaine de partenaires qui seront aussi là, qui seront disponibles pour répondre aux parents qui auront des questions. Ils seront identifiés au nom de l'Opération Citrouille avec une enseigne magnétisée sur leur véhicule. Si les enfants ont besoin d'aide, ça peut être une bonne référence », ajoute-t-il.

Parmi ces partenaires, on retrouve Ambulance de l'Estrie, des étudiants en Techniques policières du Cégep de Sherbrooke, des athlètes des Cougars du Collège Champlain et des Gaiters de l'Université Bishop's, des groupes de surveillance de quartier, Taxis de Sherbrooke, le Club Optimiste, les remorqueurs de Sherbrooke et Garda.

Il est également conseillé de faire la chasse aux friandises en groupe, de porter des vêtements courts pour éviter de trébucher et qu'ils soient de couleurs vives et réfléchissantes, d'être muni d'une lampe de poche et d'éviter de faire un trajet en zigzag.

Finalement, le SPS suggère aux parents de vérifier (et de ne pas manger toutes) les friandises des tout-petits avant de les consommer.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine