Retour

La campagne de bon voisinage à Sherbrooke donne de bons résultats 

La Ville de Sherbrooke dresse un bilan positif de sa campagne de bon voisinage pour diminuer le bruit et les désagréments causés par les fêtards dans le secteur universitaire.

Du 22 août au 12 septembre, les résidents ont pu prendre connaissance des bons comportements à adopter en matière de bon voisinage par le biais de différentes affiches et autocollants. Le Service de police de Sherbrooke (SPS) a également ajouté des agents supplémentaires dans le quartier lors de la rentrée. Le SPS a tout de même reçu 50 plaintes pour bruit excessif. Aussi, 75 constats d'infraction ont été donnés durant cette période.

« Ce résultat démontre l'efficacité de la campagne et nous indique que nous sommes sur la bonne voie pour les prochaines rentrées », a souligné Robert Pednault, directeur du SPS.

Le président du comité de sécurité publique de la Ville de Sherbrooke, Marc Denault, a rappelé que le problème du bruit est récurrent pendant la période des initiations étudiantes et qu'elle préoccupe grandement les membres du comité.

Pour sa part, le conseiller municipal du secteur, Jean-François Rouleau, pense que la mise en place des mesures a peut-être incité les citoyens à porter plainte cette année. « Dans le passé, les gens avaient plutôt tendance à appeler leur conseiller alors on les a rencontrés et on leur a dit maintenant il faut aussi avoir confiance en votre service de police », a-t-il rappelé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine