Retour

La campagne de sensibilisation M'as-tu vu? est lancée à Drummondville

Les incidents impliquant des autobus scolaires sont une réalité au Québec, comme le démontrent les statistiques. L'an dernier seulement, ces véhicules ont été impliqués dans cinq accidents mortels. La campagne M'as-tu vu?, lancée aujourd'hui à Drummondville, est un moyen de sensibiliser la population à ce sujet.

Malgré de nombreux appels à la prudence, la chauffeuse d'autobus Céline Demers déplore que les comportements délinquants restent nombreux.

Selon elle, le non-respect des feux clignotants est l'un des comportements fautifs les plus fréquents.

Son patron, Jocelyn Leblanc, affirme qu'il y a bien pire.

« On prévient même avant d'arrêter en allumant nos lumières jaunes et parfois le monde, au lieu de ralentir, vont appuyer sur l'accélérateur », explique le propriétaire d'Autobus Leblanc, dont les quinze véhicules sont affectés aux écoles de la région.

Les transporteurs, la Commission scolaire des Chênes (CSDC) ainsi que des élèves, ont souhaité rappeler aux automobilistes délinquants les comportements dangereux qu'ils peuvent avoir, avec une marche organisée dans les rues de Drummondville.

Des jeunes parfois en danger

Selon une brigadière, les intentions qui ne sont pas toujours claires de la part des automobilistes mettent souvent certains jeunes en danger. « Les automobilistes, bien souvent, ils ne mettent pas leurs clignotants, donc on ne peut pas savoir s'ils vont tourner ou pas », dit-elle.

Claudia Robitaille, affectée au transport scolaire, rappelle d'ailleurs que les chauffeurs doivent absolument avoir la collaboration des automobilistes afin d'éviter le pire.

Plus d'articles