Retour

La folie de la loterie Powerball s'empare des Québécois

La folie de la loterie américaine Powerball s'est emparée des Québécois. Ils sont nombreux à traverser la frontière américaine en Estrie afin de tenter de mettre la main sur le billet chanceux. Le gros lot record pour le tirage de mercredi est estimé à 1,5 milliard de dollars américains. 

Un texte de Brigitte Marcoux

Depuis quelques jours, les douaniers ont remarqué une plus grande affluence de Québécois au poste frontalier de Stanstead. Ils ne s'en cachent pas, les visiteurs de quelques heures se rendent à Derby Center, au Vermont, parce qu'ils espèrent avoir la main chanceuse. 

« On a décidé d'en profiter pour faire un tour d'auto et venir acheter des billets de Powerball. Le fait que le montant est aussi gros nous fait rêver », explique Robert Denis, qui est venu de l'Assomption, dans Lanaudière, pour acheter des billets. L'homme, qui n'a pas l'habitude de jouer à la loterie, dit que s'il gagne, il fera des heureux et aura la vie plus facile. 

Nabil Ibrahim est propriétaire du Derby Corner Mini-Mart depuis une douzaine d'années en plein coeur de Derby Center. Depuis quelques jours, il a commencé à faire des vidéos des gens qui se présentent à son commerce pour acheter des billets de la fameuse loterie. Il publie ses vidéos sur sa page Facebook.

« Magog, Sherbrooke, Montréal, des gens de partout viennent pour acheter des billets, c'est fou! Je les filme et je leur demande combien ils sont prêts à me donner s'ils remportent le gros lot. Jusqu'ici, j'ai des promesses pour 50 millions de dollars », dit-il en riant. 

Francis Delisle, de Coaticook, s'est rendu en sol américain sur l'heure du dîner.

« J'ai dit à mes collègues que j'allais acheter des billets au Vermont. Tout le monde a contribué et on est 17 dans notre groupe. J'ai acheté pour 170 $ de billets », raconte M. Delisle, qui s'est assuré de signer tous ses billets avant de quitter le commerce.

La loterie américaine est soumise à l'impôt puisqu'il s'agit de gains. Dans l'État du Maine, par exemple, le taux d'imposition avec un montant de la sorte s'élève à environ 35 %. Les gagnants de la loterie Powerball ont le choix de recevoir la cagnotte d'un seul coup ou de recevoir des montants étalés sur une période de 30 ans.

Plus d'articles

Commentaires