Retour

La formation ne doit pas se donner qu'en milieu de travail dit Sherbrooke Innopole

La formation professionnelle ne doit pas se faire qu'en milieu de travail : il doit exister un équilibre entre ce qu'offrent le milieu scolaire et les entreprises selon Sherbrooke Innopole.

Pour plusieurs entreprises, il est plus simple d'offrir elles-mêmes la formation complète aux employés, mais il y a là un danger. Si les entreprises voient à la formation du personnel, ces gens ne deviennent qualifiés que pour cette entreprise. « La journée où l'entreprise ferme ou change son orientation, l'expertise de l'employé devient vaine. Il faut faire attention. Il y a un équilibre à trouver entre les deux », soutient la directrice générale de Sherbrooke Innopole, Josée Fortin.

Pour éviter ce problème, il faut que les programmes de formation professionnelle puissent s'adapter et être modifiés plus simplement. « Ce n'est pas évident. Je siège auprès de différentes tables et je vous avoue que les gens qui travaillent en formation professionnelle, ils gagnent leur ciel. Les deux bras me sont tombés à terre lorsque j'ai appris qu'à Alexander-Galt, ils avaient fait une modification mineure à un programme et ils doivent soumettre le tout pour approbation au ministère de l'Éducation. Ça fait trois ans et demi qu'ils attendent l'approbation! », déplore-t-elle.

Lundi, les travaux de construction de l'usine Soprema ont été lancés officiellement. L'entreprise, qui fabriquera des panneaux isolants, prévoit embaucher 60 personnes. « Déjà, ils ont commencé les démarches pour la formation de ces employés-là afin qu'ils soient prêts pour le printemps [lorsque l'usine ouvrira] ». dit Mme Fortin.

Plus d'articles

Commentaires