L'urgence de l'Hôpital de Granby affiche des taux d'occupation très élevés dus principalement à une forte augmentation du nombre de cas de grippe.

En date de mercredi matin, une personne sur quatre qui se retrouve sur civière l'est pour une grippe confirmée ou un syndrome d'allure grippal (toux, fièvre, etc.). « C'est beaucoup. Au niveau des hospitalisations, il y a beaucoup de personnes qui le sont à cause de la grippe suspectée ou confirmée », soutient la directrice de la santé publique en Estrie, Dre Mélissa Généreux.

Le nombre de cas de grippe diagnostiqués au laboratoire de l'Hôpital de Granby a doublé au cours des deux dernières semaines passant de 25 à 48 la semaine dernière. « Notre semaine se termine le dimanche et déjà, on a déjà un bon nombre de cas cette semaine », dit-elle. Au total, en Estrie, on compte plus de 150 cas de grippe recensés par semaine, donc 600 au cours des quatre dernières semaines.

À l'heure actuelle, on retrouve 31 personnes sur civière à l'urgence de cet hôpital sur une capacité de 20. Dix-sept personnes sont en attente d'hospitalisation.

Il y a deux souches de grippe qui circulent présentement. « La souche B est en train de prendre le dessus sur la souche A. On constate que ce sont les enfants de moins de 5 ans qui sont le plus à risque suivi des 65 ans et plus. On a remarqué qu'il y avait des cas de grippe dans toutes les tranches d'âge », explique Dre Généreux.

Cette dernière rappelle que la prévention est le meilleur moyen de se tenir loin de la grippe. « La grippe, ce n'est pas à prendre à la légère. Il y a des cas assez sévères pour être hospitalisé. On tousse dans le pli du coude, dans un mouchoir, mais en aucun cas, on ne tousse dans le creux de la main. De cette façon, on concentre le virus dans un endroit et ensuite, on propage sur les poignées de porte, etc. »

Dre Généreux rappelle qu'il ne vaut mieux pas se rendre à l'urgence si on a des symptômes d'allure grippal. « Je peux comprendre que les gens aient besoin d'être rassurés et désirent avoir un avis médical, mais dans la très grande majorité du temps, c'est inutile de consulter un médecin. Tout ce qu'il vous dira, c'est de prendre votre mal en patience, de vous reposer et de vous hydrater. »

Le service Info-Santé 811 est utile pour valider si une visite à l'urgence est nécessaire rappelle Dre Mélissa Généreux.

La situation est également critique à l'urgence du CHUS-Hôtel-Dieu : 57 personnes sur civière sur une capacité de 44. Dix-neuf personnes sont en attente d'hospitalisation.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine