Retour

La Maison Oxygène Estrie toujours à la recherche d'une solution

Pour assurer sa survie, la Maison Oxygène Estrie espère amasser 35 000 $ lors de la 6e édition de l'événement Du haut d'un toit pour donner un toit le 15 octobre prochain. Les fonds permettraient à l'organisme d'offrir de l'hébergement temporaire à des pères en difficulté pour encore quatre mois.

L'organisme est toujours à la recherche d'une solution de financement permanente, car sa structure administrative ne lui permet pas d'être admissible au Programme québécois de soutien aux organismes communautaires du ministère de la Santé.

L'organisme est géré par la Maison de la famille de Sherbrooke qui reçoit son financement du ministère de la Famille, ce qui pose problème.

« Le même organisme ne peut pas recevoir du financement de deux ministères différents. Nous sommes pris avec ça », explique sa directrice générale, Sarah Gaudet, 

Un partenariat sur la table

La Maison Oxygène Estrie a entrepris des discussions avec le centre d'aide MomentHom afin qu'il gère le service d'hébergement. L'organisation, déjà reconnue par le ministère de la Santé, reçoit 300 demandes par année d'hommes éprouvant des difficultés et qui ont besoin d'une évaluation psychosociale.

Le partenariat entre les deux associations permettrait à MomentHom d'ajouter l'hébergement à son offre. Du même coup, cela pourrait offrir une source de financement plus stable à la Maison Oxygène Estrie

« On est d'accord, on est intéressés dans la mesure où le ministère de la Santé débloque les fonds requis pour le faire fonctionner. On ne veut pas courir après l'argent nécessaire, car on le fait déjà pour nous autres », explique le directeur général de MomentHom, Jean Lefebvre.

Le CIUSSS de l'Estrie - CHUS dit reconnaître la valeur du travail de la Maison Oxygène Estrie et que l'option envisagée par les organismes sera respectée. Le CIUSS travaille depuis quatre ans dans ce dossier afin de trouver une solution à ces difficultés financières.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine