Retour

La ministre Marie-Claude Bibeau en mission dans des camps de réfugiés

La ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, visite ces jours-ci des camps de réfugiés au Moyen-Orient, en Jordanie et au Liban. Une tournée, « difficile émotivement », dit-elle.

Mais la ministre s'empresse d'ajouter qu'elle est étonnée de voir à quel point les Syriens veulent être autosuffisants et ses rencontres sur le terrain la rassurent. « L'aide du Canada et des autres partenaires est bien utilisée. Les camps sont bien organisés au niveau de la santé, de l'alimentation. »

Écouter l'entrevue de Réjean Blais avec Marie-Claude Bibeau

Des défis de taille 

Mais l'ampleur de la tâche est démesurée. Une ville de Jordanie est passée de 600 000 à 800 000 habitants en l'espace de deux ans, ce qui crée beaucoup de pression sur les infrastructures.

« La gestion des déchets représente un défi énorme. Le Canada participe d'ailleurs à cet effort en fournissant des camions pour la récupération des ordures », explique Marie-Claude Bibeau.

Au Liban, le nombre d'élèves a doublé dans près de 247 écoles en raison de l'afflux de centaines de milliers de réfugiés syriens.

À l'issue de sa tournée, la ministre doit se rendre à Londres pour participer à la conférence des donateurs pour la Syrie.

L'espoir reste vivant 

Malgré les difficultés, la ministre constate que les Syriens font preuve de beaucoup de résilience. « Il y a un côté dramatique à vivre dans de petits espaces en tôle, mais aussi beaucoup d'espoir quand on voit comment ils s'organisent ».

Plus d'articles

Commentaires