Retour

La MRC Drummond mettra la main sur la forêt Drummond pour 5,4 M$

Après deux ans de négociations, la MRC Drummond aurait finalement acquis la forêt Drummond.

La MRC vient de conclure une entente de principe avec Hydro-Québec afin de mettre la main sur les 19 kilomètres carrés de la forêt, dont la société d'État était toujours propriétaire. L'entente de principe devrait être entérinée mercredi soir.

« C'était important pour les municipalités concernées, Drummondville, Saint-Majorique et Saint-Bonaventure, de nous assurer que ce territoire demeurerait une réserve, un site naturel », se réjouit le maire de Drummondville, Alexandre Cusson.

Hydro-Québec avait annoncé en 2015 vouloir se départir de son terrain. Elle l'a finalement cédé au coût de l'évaluation municipale, soit 5,4 millions de dollars, parce qu'il était inutile pour elle de le conserver, a-t-elle indiqué. La transaction n'entraînera cependant pas de conséquences pour les contribuables, assurent les élus de la MRC.

Le maire de Saint-Majorique voit en cet investissement un potentiel important pour sa municipalité.

« C'est quelque chose de bien qui va arriver sur notre territoire. C'est un avenir probablement de touristes qui vont arriver et il suffira de s'y ajuster », mentionne Robert Boucher.

Les responsables de Réseaux plein air Drummond ont déjà signifié leur intérêt à collaborer avec les municipalités si elles souhaitent faciliter l'accès à la forêt et développer son potentiel récréotouristique.

« Je leur donne un grand coup de chapeau, félicite le président de l'organisme, André Béliveau. Réseaux plein air est là et sera toujours là pour leur donner un coup de main au besoin. »

Plus d'articles

Commentaires