Retour

La MRC Memphrémagog au secours du mont Orford

La station de ski du mont Orford recevra 2,5 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour le développement de ses infrastructures. Cette aide financière a été confirmée mercredi soir par la MRC de Memphrémagog. Au total, quelque 25 millions de dollars seront investis dans le centre récréotouristique.

La résolution prévoit que 16 des 17 municipalités de la MRC participeront à ce plan d'aide et injecteront conjointement 250 000 $ par année au cours de ce plan quinquennal. La MRC en fera autant grâce à son Fonds de développement du territoire. Seule la Municipalité de Potton ne participe pas à l'effort étant donné qu'une station de ski concurrente se trouve sur son territoire, soit celle du mont Owl's Head.

« En développement économique, ce n'est pas toujours évident pour les petites Municipalités d'être convaincues qu'il y a des choses hors de notre territoire dans lesquelles il faut mettre des sous pour les développer. C'est à ça que la MRC Memrphémagog est arrivée. C'est un premier pas. On a d'autres projets pour le futur que nous allons faire en commun », soutient le préfet de la MRC Memphrémagog, Jacques Demers.

Chaque Municipalité donnera entre 500 $ et 94 500 $. 

Le développement du mont Orford est, pour la région, la bonne place pour investir. « Dans Memphrémagog, c'est essentiel le mont Orford. C'est notre premier employeur, c'est aussi notre première attraction surtout quand on parle du parc dans son entièreté », rappelle celui qui est également maire de Saint-Catherine-de-Hatley. 

Mystère sur les projets

La première phase du projet est évaluée à 12 millions de dollars et verra à transformer la station en un « centre d'attrait accessible à longueur d'année. Le projet inclut des volets social, culturel, événementiel et récréatif. » 

Le communiqué reste toutefois vague sur les réels projets d'investissement. Dans le communiqué, on parle d'une « mise à niveau des infrastructures existantes, une augmentation de l'offre destinée aux skieurs et planchistes débutants et intermédiaires, aménagements de sentiers et de belvédères dans la montagne, diversification des activités estivales. » 

« Chose certaine, les Municipalités devront s'asseoir ensemble pour en discuter, car des projets, il y en a plein. Ce ne sont pas 16 joueurs qui sont habitués d'être assis à la même table. Des choix devront être faits. » 

Retombées économiques importantes

Selon la Corportation qui gère la montagne, les retombées économiques de cette première phase devraient se chiffrer entre 36 et 60 millions de dollars pour la région et devraient se traduire par plusieurs centaines d'emplois directs et indirects. 

L'année 2016 marquait la dernière année du fonds de relance : une somme annuelle de 250 000 $ que la Corporation recevait pour des investissements.

Depuis 2011, c'est la Corporation ski & golf Mont-Orford qui voit à la gestion de la station de ski et du golf. 

Plus d'articles

Commentaires