Retour

La musicienne Florence Denis remporte la finale locale de Cégeps en spectacle

Musique, humour, cirque... l'auteure-compositrice-interprète Florence Denis a su tirer son épingle du jeu pour gagner la 30e finale locale du concours Cégeps en spectacle. Les chansons originales de la cégépienne ont impressionné le jury rassemblé à la salle Alfred Desrochers du Cégep de Sherbrooke samedi soir.

Un texte de Marion Bérubé

« Je suis encore fébrile, je suis super contente », s’est exclamée l’étudiante en arts, lettres et communications. Seule au piano, la musicienne était la dernière à fouler la scène après huit numéros tous plus variés les uns que les autres. Elle a joué deux de ses compositions.

« C’est vraiment particulier de sortir ses chansons de chez soi, je les écris des fois la nuit et là je les présente devant je ne sais pas combien de personnes. Ça fait un effet assez spécial, mais en même temps elles méritent de sortir de l’ombre », a ajouté la jeune femme de 18 ans, émue.

Les membres du jury se sont basés sur trois critères pour déterminer la gagnante de la soirée : l’originalité, la présence sur scène et le talent. « Avec son aplomb et sa très bonne interprétation, tous les juges ont trouvé qu’elle avait l’étoffe d’une gagnante », a affirmé l’un des juges, Denis Bégin.

La chanteuse Claudie Létourneau est arrivée en deuxième position. « Je suis sans mots! », s’est-elle exclamée après la finale. Sa voix douce et sa composition originale, jouée au ukulélé, ont su charmer les juges et le public. « Ça m’a vraiment fait plaisir de voir le public qui chantait avec moi mes propres paroles à la fin de ma chanson », a confié l’étudiante en musique.

L’humoriste Marc-Olivier Chicoine se réjouit quant à lui de sa troisième place et compte bien réaliser son rêve en entrant à l’école nationale de l’humour un de ces jours. « C’est un gros concours et représenter de l’humour c’est gros pour moi. Je suis vraiment content de m’être démarqué », a affirmé l’étudiant en sciences humaines.

30 ans d’originalité

Tout au long de la soirée, les cégépiens avaient dix minutes, pas une de plus, pour démontrer leur savoir-faire. L’acrobate Maya Petit a brisé la glace avec un numéro de barre verticale, une première dans l’histoire du concours à Sherbrooke.

Des humoristes, des interprètes et même un groupe de rock chrétien se sont succédé sur les planches.

De précieux conseils

Tous les finalistes ont pu bénéficier des précieux conseils de professionnels du milieu. Le trompettiste pour l’émission de variétés Belle et Bum, Jean-François Gagnon et le directeur musical du groupe 2Frères, Luc Junior Belisle, étaient de la partie. « Ils ont donné des commentaires [aux participants] pour leur permettre de cheminer plus loin là-dedans » a expliqué l’organisatrice de l’évènement, Nancy Roy.

Même si le Cégep de Sherbrooke accueillait la 30e finale locale, la compétition fête ses 39 bougies cette année. Nancy Roy a profité de l’occasion pour parler des musiciens de renoms qui ont foulé la scène sherbrookoise « On a eu les Vincent Vallières, Fanny Bloom qui est porte-parole cette année, Olivier Brousseau, etc. On a été très chanceux avec les participants à Sherbrooke. »

Florence Denis ira défendre son titre lors de la finale provinciale le 17 mars prochain à Joliette. La finale nationale aura lieu en avril à Trois-Rivières. Le grand gagnant de Cégeps en spectacle remportera une bourse de 3000$.

Plus d'articles