Retour

La réserve de ciel étoilé du Mont-Mégantic a 10 ans

En septembre 2007, l'Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) devenait la première réserve internationale de ciel étoilé au monde. Cette distinction d'une grande importance scientifique est l'aboutissement de plusieurs années d'efforts faits dans la région de l'Estrie.

À l’émission Le National du 20 septembre 2007 animé par Brigitte Bougie, le journaliste Steve Vermette présente un reportage sur cette annonce. Il explique que la pollution lumineuse causée par l’éclairage excessif des municipalités entourant le Parc national du Mont-Mégantic nuit à l’observation des étoiles. Les astronomes qui tentent d’étudier et de comprendre les phénomènes cosmiques ne peuvent les percevoir clairement.

La protection du ciel nocturne devient un enjeu à la fin des années 1990. Au début des années 2000, l’Astrolab, chargé de l’animation scientifique sur le site de l’OMM, lance un vaste projet pour réduire la pollution lumineuse. De nombreuses mesures sont mises en place par les 34 municipalités de la région. Les villes de Mégantic et de Sherbrooke, par exemple, s’engagent à mieux contrôler l’éclairage des rues.

Bien que ces démarches aient porté fruit, le combat n’est pas gagné. Depuis 2011, la pollution lumineuse est en progression, notamment en raison des éclairages de type DEL.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine