Retour

La rivière Eaton à Cookshire-Eaton menace toujours

Même si la pluie a cessé et que le mercure a redescendu, plusieurs municipalités riveraines restent aux aguets ce jeudi.

À Cookshire-Eaton, la rivière Eaton est sortie de son lit mercredi forçant l'évacuation une soixantaine de résidences en mode préventif.

Le niveau de la rivière Eaton est toujours à un niveau critique. « L'eau reste à un niveau très haut. Là, nous tentons de trouver l'embâcle en aval du village de Cookshire et de le détruire pour être capable de se débarrasser la glace et que l'eau redescende », indique le directeur de la Sécurité publique à la municipalité de Cookshire-Eaton, Éric Cloutier.

Des pelles mécaniques seront utilisées pour briser les glaces qui posent problème.

C'est la deuxième fois en moins d'un mois que la rivière déborde à cet endroit. Tant que le niveau de l'eau ne se sera pas résorbé de manière significative, les gens ne pourront pas regagner leur maison.

Ailleurs, sur le territoire de l'Estrie, le niveau des cours d'eau est à la baisse.

Au Centre-du-Québec, 13 résidences du chemin Longue-Pointe à Drummondville ont été évacuées par les autorités. Selon les responsables de l’Organisation des mesures d’urgence, certaines sont encerclées par l’eau de la Saint-François qui est sortie de son lit dans ce secteur. Quelques résidents ont toutefois choisi de demeurer à leur propriété, malgré l’avis d’évacuation.

Plus d'articles