Retour

La saison des sucres est officiellement lancée en Estrie

Les érables de l'Estrie coulent depuis quelques jours. Les nuits affichent un mercure sous zéro, les journées sont plus clémentes et le soleil n'est pas trop présent : des ingrédients parfaits pour lancer la saison des sucres.

ll y a près de 1000 producteurs acéricoles dans la région. L'un d'eux, Jean Paquette, a une érablière à Cookshire-Eaton, soutient que la saison n'est pas hâtive, mais normale.

« C'est commencé de façon intensive depuis le début de la semaine. On a eu de bonnes coulées, alors on bouille à plein. Ce sont les dernières années qui étaient plutôt tardives par rapport à la moyenne. »

Les acériculteurs espèrent que les conditions resteront bonnes quelque temps afin d'avoir une vingtaine de coulées, ce qui constitue une saison normale. 

Il se produit, en moyenne, 110 millions de livres de sirop chaque année au Québec. L'Estrie occupe le troisième rang des régions qui produisent le plus de sirop avec près de 18 millions de livres. La région se retrouve derrière Chaudière-Appalaches, qui domine avec 41 millions de livres, suivi du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie avec 24 millions de livres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine