Retour

La Société de sauvetage rappelle l'importance du port de la veste de flottaison

C'est le début de la Semaine de la sécurité nautique. Avec la hausse des températures, il y a fort à parier que plusieurs en profiteront pour utiliser leur piscine ou encore leur bateau. Même si le bilan des noyades s'améliore, la Société de sauvetage du Québec et le Conseil québécois du nautisme lance un appel à la prudence.

Au cours des cinq dernières années, on a rapporté 87 victimes de noyade sur les plans d'eau du Québec dont 84 % étaient des hommes. 

« Nécessairement, il y a des messages qui ont été compris par la population, mais nous, quand on voit une noyade, c'est toujours une de trop. C'est pour cela qu'il faut revenir d'année en année et rappeler les consignes de sécurité, comme porter sa veste de flottaison quand on est sur une embarcation », ajoute-t-il.

M. Hawkins indique aussi que les vestes de flottaison ont beaucoup évolué et qu'elles ne sont plus aussi encombrantes qu'elles l'étaient. « À cette période-ci, on est en saison d'eau froide, alors juste la chute par-dessus bord fait en sorte qu'il y un choc thermique important, qui va causer une inconscience due à une hyperventilation de 15 à 20 secondes. Sans dispositif de flottaison, c'est la noyade qui s'enclenche », ajoute Raynald Hawkins.

Selon les données au Québec, les rivières et les lacs sont les plus problématiques. Viennent ensuite les noyades dans les piscines résidentielles. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine