Retour

La technologie au secours des pompiers volontaires de Chesterville

Des petites municipalités du Centre-du-Québec font un pas de plus pour assurer la sécurité de leurs citoyens. Des Municipalités comme Warwick, Chesterville et Princeville se sont récemment dotées d'un système informatique permettant de gérer la présence de leurs pompiers volontaires en temps réel sur le territoire.

Un texte de Geneviève Proulx

C'est une façon pour ces Municipalités d'éviter les longues chaînes téléphoniques et aussi de gagner de précieuses minutes lorsqu'un incendie survient. Le système permet aux pompiers d'aviser leur supérieur de leur disponibilité à partir d'un téléphone intelligent. Chesterville vient de se doter du système utilisé depuis un an à Warwick à la grande satisfaction du chef du Service incendie de Chesterville, Mathieu Grenier.

Les effectifs du Service incendie de Chesterville sont des pompiers volontaires à temps partiel. « Nous sommes rendus au bon siècle. Avant, c'était personne par personne. On supposait que les personnes étaient présentes et nous avisions au fur et à mesure selon les interventions. Avec ce système, du moment que l'appel rentre, on sait exactement qui sera là dans les délais prescrits. Une fois que l'appel est entré, si je n'ai pas assez de personnel, je sais tout de suite que je dois appeler les Municipalités voisines pour de l'aide », explique le chef pompier, Mathieu Grenier. 

Le logiciel en question, appelé PC Board, coûte environ 2000 $.

Plus d'articles

Commentaires