Retour

La vente d'un presbytère à Magog suscite la grogne

Des fidèles de la paroisse Saint-Patrice de Magog sont en colère. Ils dénoncent la décision de vendre le presbytère. L'établissement, construit en 1932, est affiché sur un site d'agence immobilière à un prix de vente de 1,6 million de dollars. 

Un texte de Geneviève Proulx

Des paroissiens s'indignent des circonstances entourant la vente du presbytère. « Nous l'avons appris avec la pancarte qui a été posée sur le gazon devant le presbytère samedi dernier. Est-ce qu'il y a un plan stratégique? Est-ce qu'il y a des choses qui ont déjà été définies? Vers quoi on s'en va? Personne n'est informé. Nous sommes dans l'ignorance de tout. Est-ce que la prochaine étape sera la vente de l'église? », se questionne l'un des membres de la paroisse, François Théroux.

Ces paroissiens demandent la tenue d'une rencontre d'information le plus rapidement possible. 

À la paroisse Saint-Patrice, personne n'était disponible cette semaine pour commenter la décision.

La bâtisse d'époque compte 30 pièces, dont 17 chambres à coucher et six salles de bain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine