Les chantiers vont se multiplier pour donner naissance en 2017 à un nouveau centre-ville à Lac-Mégantic.

L'hôtel et centre de congrès régional Le Mégantic, qui comptera 70 chambres, représente l'investissement le plus important. Plus de 10 millions de dollars seront nécessaires pour aménager les lieux. La partie de l'immeuble qui abritera le restaurant donnera directement sur le lac.

Tout près de là, le projet résidentiel des Vétérans prend forme. À terme, l'ensemble comprendra 11 unités d'habitation et du multi-logement. Le projet a été conçu en collaboration avec l'Atelier Pierre Thibault de Québec.

Le gouvernement fédéral doit mettre en chantier les bureaux de Services Canada. Le projet Concerto abritera des logements abordables, un centre de la petite enfance, une halte-garderie et des jeux intérieurs.

Près de 30 millions de dollars seront investis pour mener à terme une demi-douzaine de projets privés et sensibilisation à différentes formes d'énergie.

Une année charnière

À l'heure actuelle, 70 % des terrains disponibles sont réservés.

La reconstruction du centre-ville doit aussi permettre de réaliser des projets novateurs comme Vivacité. Il s'agit d'un projet d'accès à la propriété à capital partagé, une formule unique au Québec.

Le secteur Frontenac a par ailleurs été repensé pour ouvrir la vue sur le lac Mégantic. Les rues qui le traversent du nord au sud sont plus larges, les trottoirs aussi.

Il y a de la place pour les poussettes, des pistes cyclables partout. Nous avons favorisé une approche écoresponsable.

Stéphane Lavallée, directeur Bureau de reconstruction, Lac-Mégantic

« Le nouvel élan vient d'une prise de conscience. Il y avait déjà des défis avant la tragédie de juillet 2013. Nous avons réalisé que si on faisait les choses de la même façon, on allait certainement arriver aux mêmes résultats », confie le directeur du Bureau de la reconstruction, Stéphane Lavallée.

D'autres défis

Pendant ce temps, la municipalité poursuit ses efforts dans le dossier de la voie de contournement. Le maire Jean-Guy Cloutier en fait une priorité absolue.

Les citoyens, les citoyennes en ont assez. Ils ne veulent pas attendre cinq ans. Nous voulons une voie de contournement payée par le gouvernement.

Jean-Guy Cloutier, maire de Lac-Mégantic

La Ville doit par ailleurs assainir ses finances. La tragédie a coûté cher à l'administration municipale.

Les sommes reçues ne couvrent pas les dépenses reliées à la tragédie. Nous allons continuer à travailler avec nos partenaires gouvernementaux qui sont encore à nos côtés.

Marie-Claude Arguin, directrice générale de la Ville de Lac-Mégantic

« Les familles endeuillées, les entreprises ont reçu de l'aide, mais la municipalité a encore un bilan négatif », précise la directrice générale de Lac-Mégantic, Marie-Claude Arguin.

Plus d'articles

Commentaires