Retour

Le Barreau à la recherche des bénévoles pour ses simulations de procès

Être témoin ou juré dans un procès, sans la pression d'un serment, voilà ce que propose le Barreau du Québec à une centaine de membres du public en vue d'une série de simulations qui se dérouleront à Sherbrooke à la mi-août.

À l'approche de son séminaire annuel sur les techniques de plaidoirie, l'ordre professionnel lance un appel aux bénévoles pour donner une occasion aux avocats de perfectionner leur performance devant les tribunaux.

Le bâtonnier du Québec, Paul-Matthieu Grondin, explique que cette offre s'adresse aux citoyens curieux de « vivre le système de justice de l'intérieur ».

« C'est une formation qui est très recherchée, souligne-t-il. Il y a des listes d'attente pour participer à ça jusqu'en 2025. »

Les simulations de procès prendront place en simultané au palais de justice de Sherbrooke, le 11 août.

Ils porteront tous sur le même litige, qui opposera les proches d'une personne décédée à un assureur.

« Le sujet de cette année est un peu comme dans les films, quand il y a quelqu'un qui contracte une assurance-vie et il y a un décès dans des circonstances nébuleuses. Qui a droit au bénéfice de cet argent-là? C'est ce qu'on va essayer d'élucider », explique Me Grondin.

Le séminaire, créé en 1982, pourra compter cette année sur la présence d'un prestigieux invité: le juge en chef de la Cour suprême, Richard Wagner.

« Ça risque d'être haut en couleur », reconnaît Paul-Matthieu Grondin.

Plus d'articles