Retour

Le Canton de Hatley forcé de démolir son bureau municipal acheté 250 000 $

Prétextant la présence d'un vice caché, la municipalité du Canton de Hatley démolira le bâtiment qu'elle a acheté en 2013 pour y installer son bureau municipal. Chiffrée au départ à 250 000 $, la facture grimpe aujourd'hui à 600 000 $.

Le maire Martin Primeau était au courant que des travaux devraient être apportés au bâtiment, mais « pas à ce point-là ».

Selon lui, les inspections survenues au moment de l'achat en 2013 n'avaient rien révélé. Même la construction d'un mur mitoyen par la suite n'a pas permis de découvrir de problèmes.

« Il a fallu ouvrir physiquement les murs pour s'apercevoir des problématiques de construction », affirme M. Primeau.

Le bâtiment en question est l'ancien chalet de la station de ski Montjoye, devenu le parc du mont Hatley. La Municipalité en avait acheté la moitié en 2013 pour y installer son bureau municipal. 

C'est le Groupe Hatley, propriétaire du parc du mont Hatley, qui en possède l'autre moitié. Son président Martin Gemme affirme avoir été surpris par les récentes découvertes.

« C'est en faisant des recherches qu'ils se sont rendu compte qu'il y avait des choses anormales au niveau de la structure », dit-il.

Une mise en demeure envoyée

La Municipalité du Canton de Hatley a récemment déposé une mise en demeure contre le Groupe Hatley, mais une entente intervenue entre les deux parties devrait s'officialiser à la fin du mois.

L'accord prévoit notamment l'achat par la Municipalité de l'autre moitié du bâtiment, le garage, plusieurs acres de terrain, des levées de servitude et un autre bâtiment près de la rivière Massawippi.

En tout, l'achat de son bureau municipal aura coûté 600 000 $ au Canton de Hatley. La Municipalité espère vendre des terrains appartenant au Parc du mont Hatley pour éponger la facture des nouvelles acquisitions.

Plus d'articles

Commentaires