Retour

Le cathéter retrouvé dans un contenant ne proviendrait pas de la Laiterie de Coaticook

Au terme d'une enquête de deux jours, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) blanchit l'entreprise. « Rien ne nous permet de conclure que la présence de cette matière étrangère dans un produit proviendrait de l'établissement » , peut-on lire dans le rapport remis à la Laiterie de Coaticook.

Par contre, le mystère plane toujours quant à l'origine du cathéter intraveineux retrouvé dans un contenant de crème glacée par une famille de Trois-Rivières. Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec et l'ACIA sont toujours en possession du cathéter. D'autres analyses devraient être effectuées au courant des prochains jours. « L'expertise n'est pas finie face à la matière trouvée, donc on est en attente. Pour nous, c'est un événement isolé. Comment les ministères vont l'analyser, ce n'est pas de notre ressort », ajoute Jean Provencher.

Rappelons qu'à la demande de l'entreprise, deux inspecteurs de l'ACIA ont rencontré le personnel qui était en place lors de la production de cette crème glacée le 27 juin dernier et ont vérifié l'équipement.

Pas de rappel sur la production du 27 juin dernier

Pour l'instant, tout indique qu'il n'y aurait pas de rappel sur cette production, selon Jean Provencher. Par mesure de précaution, l'entreprise a décidé de retenir dans son entrepôt plus de 3900 contenants de crème glacée produits cette journée-là.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine