Retour

Le clocher de la discorde à Saint-Edmond-de-Grantham

Des résidents de Saint-Edmond-de-Grantham accusent les élus municipaux de faire fi de leur volonté. Selon eux, la Municipalité s'apprête à acheter l'église du village à la hâte.

Pourtant, la population s'était prononcée contre cet achat lors d'une consultation publique tenue à la fin de 2015. Parmi les citoyens outrés se trouve la mairesse suppléante, Catherine Tubie.

Cette dernière affirme subir les pressions des membres du conseil municipal dont la majorité est, selon elle, favorable à cet achat. 

« On me demande de procéder à l'achat du bâtiment dans le but d'en faire un centre communautaire dans un délai de deux semaines, d'aller à l'encontre de la volonté de la population sous prétexte qu'il y a eu des changements, des modifications », déplore-t-elle. 

Le citoyen Richard Kirouac considère qu'il s'agit d'un accroc à la démocratie.

« Si je regarde les agissements du conseil municipal par rapport à ses citoyens, j'y vois presque un geste frauduleux à l'égard de ses citoyens parce que ce n'est pas ça qu'ils veulent », dénonce-t-il. 

Il a d'ailleurs demandé l'intervention du ministère des Affaires municipales dans ce dossier. 

Personne, à la Municipalité, n'a retourné les appels de Radio-Canada jeudi. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine