Retour

Le défi de Coaticook en 2017: gérer la croissance

La croissance est au rendez-vous à Coaticook. Le succès fulgurant de Foresta Lumina ne se dément pas. Les entreprises sont également prospères. Des réussites qui comportent tout de même des défis. Dans les deux cas, il faut investir pour répondre aux besoins.

Un texte de Guylaine Charette

Pour demeurer à l'avant-garde, un million de dollars seront investis pour le prolongement du sentier du parcours nocturne de Foresta Lumina qui a attiré plus de 300 000 visiteurs en 2016. Le circuit qui s'étend sur près de deux kilomètres gagnera 800 mètres supplémentaires.

Pour l'année quatre, il faut investir dans de nouvelles technologies qu'on ne voit pas ailleurs, rester innovateurs comme on l'a été la première année.

Caroline Sage, directrice, Parc de la gorge de Coaticook

Refaire un autre « wow »

La Gorge de Coaticook veut insuffler un nouvel élan à Foresta Lumina au moment où d'autres municipalités ont suivi ses traces. Chandler en Gaspésie et St-Félicien au Lac Saint-Jean offrent maintenant des produits sons et lumières. Le Parc de la Gorge doit du même souffle améliorer ses infrastructures.

« Avec un camping qui affiche souvent complet, on se rend compte que le système d'égout peut être désuet à certains endroits. Si on a 3 000 personnes par soir, trois toilettes pour femmes, ça ne suffit pas », explique Caroline Sage, directrice du Parc de la gorge de Coaticook.

Contrer la pénurie de main-d'oeuvre

La municipalité doit investir elle aussi pour répondre aux besoins des entreprises souvent confrontées à un manque de personnel qualifié. La stratégie de la Ville s'appuie sur le dévelopement de nouveaux quartiers résidentiels assortis d'incitatifs financiers pour les entrepreneurs ou les propriétaires.

Un million de dollars ont été consacrés à l'aménagement du nouveau secteur Mc Auley dans les hauteurs de la municipalité. Neuf terrains sur 41 sont vendus. Il s'agit d'une première phase. Coaticook veut aussi développer le secteur Barnston.

En incluant les terrains développés par des promoteurs privés, le parc résidentiel pourrait compter plus de 70 nouveaux terrains en 2017 pour la construction de résidences unifamiliales et du multilogement.

Plus de mégawatts

Le centre de distribution d'électricité d'Hydro-Coaticook a aussi besoin d'investissements.

En 2016, on a bien failli vivre un black-out à Coaticook.

Bertrand Lamoureux, maire de Coaticook

Dix millions de dollars sont réservés pour la construction d'un nouveau poste de distribution qui fera passer la capacité de 30 à 45 mégawatts. « C'est une dépense qui va se rembourser toute seule avec les profits parce qu'on va payer moins cher l'électricité d'Hydro-Québec. Ça va rapporter sans augmenter notre endettement », explique le maire de Coaticook.

Les projets vont donc se multiplier aux quatre coins de la municipalité, autant de chantiers destinés à garder le cap sur la croissance à Coaticook .

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine