Retour

Le demi-marathon de Sherbrooke s’acclimate à la canicule

La canicule annoncée n'empêchera pas la tenue du demi-marathon de Sherbrooke samedi. Les organisateurs ont pris les mesures nécessaires pour tenir l'évènement malgré la chaleur et l'humidité.

Près de 4000 coureurs braveront la chaleur intense samedi matin pour affronter les épreuves de 5, 10 ou 21 kilomètres de la course. En collaboration avec la santé publique, des mesures de sécurité ont été établies pour éviter tout problème de santé.

« On va avoir un temps limite de 2 h 30 pour terminer le demi-marathon, explique l’organisateur de l’évènement, Nicolas Taillefer. Les participants pourront être arrosés à leur choix dans toutes les stations de ravitaillement en eau. »

Les départs auront lieu 30 minutes plus tôt que l’an dernier. Le départ du demi-marathon a donc été devancé à 7 h 45 sur le pont Jacques-Cartier.

La santé publique souhaite aussi que chaque participant mesure ses efforts. « On n'est pas là pour battre notre meilleur chronomètre, pas une journée de chaleur comme demain, ajoute Linda Pinsonneault, médecin en santé publique. Si on a des crampes importantes, si on devient nauséeux, étourdi, c'est peut-être le moment de s'arrêter. »

Pour éviter d'autres problèmes sérieux, il est recommandé de porter un chapeau, d'avoir des vêtements pâles et d'appliquer de la crème solaire.

« La meilleure prévention, c'est de bien s'hydrater pour tous les participants, rester au frais pour être en forme demain et bien dormir cette nuit », conclut Nicolas Taillefer.

Les piscines de la partie

Les coureurs pourront profiter d’une prolongation de l’ouverture des piscines extérieures et des plages municipales de Sherbrooke pour se rafraîchir après la course.

Les 12 piscines municipales de la Ville seront exceptionnellement ouvertes samedi, dimanche et lundi de 12 h 30 à 20 h 30. Les baigneurs pourront profiter des plages municipales jusqu’à 19 h durant la fin de semaine.

Notons que la plage du parc Lucien-Blanchard est fermée vendredi en raison d’une cote « D » résultant de l’analyse d’échantillons d’eau prélevés jeudi.

Plus d'articles