Retour

Le député de Johnson dénonce les problèmes d'accès à Internet haute vitesse

Le député caquiste de Johnson, André Lamontagne, somme le gouvernement libéral d'accélérer la cadence dans le dossier d'Internet à haute vitesse.

Selon l'élu provincial, il est inconcevable que des communautés soient encore aux prises avec des problèmes d'accès à Internet en 2016.

« En 2016, de penser qu'on participe pleinement aux opportunités que la société nous offre si on n'est pas branchés avec un Internet haute vitesse performant, on passe à côté de la coche complètement », dénonce-t-il.

Cette sortie publique de la CAQ, qui promet un plan ambitieux à cet égard si elle forme un éventuel gouvernement, en réjouit plusieurs.

L'homme d'affaires Jules Lafleur, propriétaire d'une entreprise de transport du même nom, est du nombre. Il soutient perdre des milliers de dollars par année en raison d'une connexion Internet défaillante qui le désavantage face à ses concurrents.

« Ce n'est pas assez vite. Le système n'est pas bon et nous autres, on n'a pas le choix. Etnos chauffeurs, ça coupe leurs paies aussi, et ils ne sont pas toujours contents de ça », déplore l'entrepreneur de Saint-Edmond-de-Grantham.

Le député Lamontagne s'attend à ce que le parti libéral propose un plan à cet égard dans les plus brefs délais.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque