Retour

Le Fonds récréotouristique de Destination Sherbrooke fait des mécontents

Répondant aux critiques formulées au cours des dernières sur l'octroi de subventions provenant du Fonds de développement touristique, Destination Sherbrooke a complètement revu son programme afin de faire plus de place aux événements naissants. L'annonce en a été faite vendredi matin au Domaine Howard. 

Des promoteurs d'événements se déroulant au centre-ville de Sherbrooke ont fait part de leur frustration à la suite du dévoilement des projets retenus par le Fonds de développement touristique. C'est le cas de Jean-François Bédard, celui à la tête de Bouffe ton centro, un événement gourmand se déroulant sur Wellington Sud en juillet. Sur sa page Facebook, il dénonce l'importante baisse de subvention de son événement.

Alain De Lafontaine, le directeur général du Théâtre Granada qui est promoteur du Sherblue, se disait également déçu des montants accordés aux événements se déroulant au centre-ville. Dans son cas, sa subvention est passée 18 000 $ en 2014 à 15 000$ en 2015 puis à 9000 $ cette année.

De nouvelles catégories

Ainsi, des événements se classant dans le volet « Émergent » (produits touristiques nouveaux, ponctuels d'envergure ou épisodique) pourront recevoir du financement pendant trois années, au maximum. L'autre catégorie « Performance »

Destination Sherbrooke met également sur pied un nouveau programme qui verra à aider à faire connaître les événements à l'extérieur de Sherbrooke. Les promoteurs pourront recevoir un coup de pouce financer pour aider à payer les coûts de placement publicitaire dans le marché des États-Unis, dans les régions de la Montérégie, de Québec, de la Mauricie, de Montréal et de l'Outaouais. Au total, 50 000 $ dont prévus à ce niveau. « L'idée, c'est de faire venir du monde ici! », explique la directrice Promotion, Accueil, Tourisme d'affaires et sportif de Destination Sherbrooke, Lynn Blouin. 

Un total de 17 projets se partagent un peu plus de 155 000$ provenant de ce fonds. 

Plus d'articles