Il ne manquaient que les arts visuels au Festival des traditions du monde de Sherbrooke (FTMS) où la musique, la danse, la gastronomie et le cinéma font déjà partie du décor depuis plus de 20 ans. Ce sera chose faite cette année pour le 21e festival, qui s'échelonnera du 8 au 12 août prochains.

Pour la première fois, le FTMS sera l’hôte de deux expositions inspirant l’espoir. Il accueillera Sourire d’Afghanistan du photographe montréalais Hamed Tabein, tandis que Village Monde présentera Florès, à bras le cœur, une exposition écologique lauréate du Prix Eco-citoyen CarttooN 2016. Les photographies et leurs supports de carton recyclé présentent la vie quotidienne des villageois de Florès, en Indonésie.

Sur les planches, plus de 500 artistes seront rassemblés au parc Quintal pour animer les quelque 150 spectacles de musique et de danse traditionnelles, actuelles et métissées, représentant les cinq continents.

Le chanteur reggae King Abid, précédé du poète David Goudreault, démarreront les festivités le mercredi 8 août à 21 h.

Outre les spectacles, le FTMS comptera également sur la présence de 17 restaurants internationaux et 70 exposants. Une trentaine d’ateliers et d'activités auront également lieu.

Parmi les scènes qui ont fait la renommée du festival au fil des 10 dernières années, les festivaliers pourront retrouver le Pub irlandais, le Shack d’Amérique et les Portes de l’Asie.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque