Retour

Le gel inquiète les producteurs maraîchers de l'Estrie

Les caprices de Dame nature font craindre le pire pour les producteurs maraîchers de l'Estrie. Ils sont inquiets que les gels qui peuvent encore survenir la nuit ruinent leurs récoltes.

Certains producteurs passent littéralement des nuits blanches pour veiller leur champ. Si le mercure chute en dessous de 0, et qu'une couche de glace se forme sur les plantations, ils doivent arroser afin de la faire fondre. La glace, si elle persiste, pourrait abîmer les fleurs et mettre en péril la production.

Le producteur de fraises Donald Pouliot joue avec l'irrigation des plants pour protéger ses petits fruits. Il a également recouvert certaines parties de son champ pour éviter les gelées.

« C'est surtout au lever du soleil que c'est dangereux », affirme-t-il.

Le producteur d'asperges Jacques Blain soutient pour sa part que sa production est retardée cette année, en raison des froids.

« Normalement cette semaine, je devrais avoir un gros pic de récolte, mais cela n'aura pas lieu parce qu'il fait trop froid, les asperges préfèrent rester sous le sol », affirme-t-il.

Néanmoins, Dame Nature devrait devenir plus clémente sous peu, selon Environnement Canada.

Les producteurs restent tout de même sûrs que la saison sera sauvée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine