Retour

Le ministre et député de Sherbrooke Luc Fortin en congé de maladie

Le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, est forcé de s'absenter pour une durée indéterminée sur avis de son médecin. L'annonce a été faite par le cabinet du premier ministre, Philippe Couillard, par voie de communiqué.

Ses responsabilités ministérielles en culture et pour la protection et la promotion de la langue française sont confiées temporairement à celle qui le précédait dans ce poste, la ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David.

Le député de Brome-Missisquoi et ministre de l'Agriculture, Pierre Paradis, hérite quant à lui de sa fonction de ministre responsable de la région de l'Estrie.

« Il faut maintenir la direction et la stabilité des décisions. C'est pour ça que les missions sont transférées. Vous conviendrez avec moi qu'on n'a pas grand contrôle sur ce genre d'événements », a déclaré le premier ministre Philippe Couillard. 

Il ajoute être « préoccupé » pour lui. « C'est d'abord de ça dont il faut parler. Luc est un jeune homme très talentueux qui a besoin de s'éloigner pour des raisons médicales », a-t-il poursuivi. 

Selon le premier ministre, le député Fortin était en bonne santé quand il a été nommé ministre. Il refuse cependant d'expliquer ce dont il souffre. 

« Je ne ferai pas de commentaires parce que, là, je vais rentrer dans ses détails personnels. Si un jour il veut communiquer avec vous pour ces questions-là, il le fera, mais ce n'est pas à moi de le faire », a-t-il souligné. 

Luc Fortin a été nommé ministre de la Culture le 22 février dernier. Québec avait alors dû procéder à un léger remaniement ministériel d'urgence en raison des problèmes de santé de Pierre Moreau.

M. Fortin avait auparavant été nommé ministre délégué du Loisir et du Sport

Plus d'articles

Commentaires