Retour

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke se refait une beauté

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke aura les moyens de se refaire une beauté grâce à un investissement de Québec de 222 600 $. 

« C'est une autre bonne nouvelle pour la culture à Sherbrooke. On en a beaucoup ces temps-ci. Ça démontre le dynamisme de notre ville. C'est un investissement important pour le maintien d'actifs pour le musée qui a besoin d'amour. On veut contribuer à lui en donner pour préserver le bâtiment et les collections », a expliqué en point de presse le député de Sherbrooke et ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin.

L'institution sherbrookoise doit rénover son bâtiment et s'assurer de bien conserver sa collection d'oeuvres d'art. L'argent servira, entre autres, à la réfection des fondations, de la maçonnerie, de la toiture et des systèmes de ventilation.

« Parmi les éléments très importants pour la conservation, c'est vraiment les contrôles de température et d'humidité. Nos contrôles sont vieillissants. S'il y a une pièce qui manque, on ne peut pas la remplacer. Donc, on change le système de contrôle, le système informatique, le déshumidificateur », détaille la directrice du musée, Cécile Gélinas.

Le coût total du projet est évalué à 318 000 $. Il s'agit d'une étape importante vers la concrétisation du projet d'agrandissement du Musée des beaux-arts de Sherbrooke. Ce dernier, évalué à 16 millions de dollars, est toujours en évolution, mais ne se concrétisera pas avant plusieurs années.

Plus d'articles