Retour

Le niveau de la rivière St-François a forcé des évacuations à Drummondville

Les autorités de Drummondville sont sur le qui-vive à la suite de la hausse du niveau d'eau de la rivière St-François.

En quelques heures, le débit de la rivière St-François est passé de 750 mètres cubes par seconde à 1200 mètres cube par seconde. Cette situation a forcé l'évacuation de trois résidences du chemin Longue-Pointe. Les résidents évacués ont pu rentrer chez eux en après-midi, dimanche.

Les services d'urgence effectuent la patrouille des rues à risque. La Ville qualifie la situation de « stable pour l'instant » puisque le niveau de la rivière diminue lentement.

La Ville demeure toujours en mode préalerte pour le secteur du boulevard Allard, situé entre le barrage Hemming et l'aéroport. Elle demande aux citoyens de se préparer en vue d'une évacuation possible. Elle craint un redoux et de la pluie cette semaine.

« Si des citoyens constatent une problématique, ils sont invités à communiquer avec la ligne Infocitoyen au 819-478 6572. Le Centre de coordination des mesures d'urgence va avoir l'information et va pouvoir prendre les mesures nécessaires », explique le coordonnateur adjoint aux mesures d'urgence, Andrew Barr.

Briser la glace

Drummonville devrait d'ailleurs commencer les travaux de bris du couvert de glace du chenal de la rivière Saint-François à compter du 27 février.

L'excavatrice flottante de la firme Éco Technologies sera sur place, mais on ignore si elle pourra commencer son travail en raison de l'épaisseur de la glace et du débit de la rivière.

L'opération est nécessaire pour éviter les inondations dues aux embâcles.

Son budget total est de 110 000 $.

La moitié de la somme est habituellement assumée par le ministère de la Sécurité publique.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine