La Coalition SOS Mont Hereford reçoit un appui de taille. Le Parti québécois soutient la cause de l'organisme.

SOS Mont Hereford est née il y a un peu plus d'une semaine. La Coalition réclame qu'Hydro-Québec modifie le tracé de la ligne d'interconnexion Québec - New Hampshire pour contourner la forêt Hereford.

Elle demande également l'enfouissement de la ligne sur une quinzaine de kilomètres.

Le député Sylvain Gaudreault, porte-parole du Parti québécois en matière d'environnement et responsable des dossiers de la région de l'Estrie, s'est rendu sur les lieux vendredi et a vanté le caractère unique du site.

« Il y a des gens de tous bords tous côtés de la forêt qui ne veulent pas des pylônes. Un paysage, c'est un ensemble. Je pense qu'il faut contourner le mont pour éviter de saccager la biodiversité », a affirmé M. Simard. Le député estime que si la ligne de haute tension peut être enfouie aux États-Unis, il n'y a pas de raison qu'elle ne le soit pas en Estrie.

Sylvain Gaudreau ajoute que la différence de coût de l'enfouissement pour Hydro-Québec serait d'environ 70 millions de dollars, soit à peine 3 % du coût total du projet.

Le Bureau d'audience publique sur l'environnement (BAPE) croit également qu'Hydro-Québec devrait « évaluer de manière plus détaillée la possibilité d'enfouir la ligne sur la portion sud ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine