Retour

Le père qui aurait secoué son bébé accusé d'homicide involontaire coupable

L'homme qui est suspecté d'avoir secoué son bébé de six semaines à Sherbrooke était de retour en cour jeudi. Il a été accusé d'homicide involontaire coupable.

Le poupon était hospitalisé au CHUS-Hôpital Fleurimont à la suite de blessures que lui aurait infligées son père depuis la fin février. Il est mort dans la nuit de mardi à mercredi.

Le suspect est arrivé en salle de cour menottes aux pieds et aux mains, le regard triste. Des proches étaient aussi présents. C'est avec émotion qu'ils ont assisté à la comparution de l'homme de 19 ans.

Le père a été remis en liberté. Il devra, toutefois, respecter de nombreuses conditions comme de ne pas entrer en contact avec la mère et la famille du bébé ou d'autres témoins.

La Cour a maintenu l'ordonnance qui nous interdit de dévoiler son identité. « Cette ordonnance sert à protéger non seulement l'identification de la victime, mais aussi des témoins qui devront témoigner. Elle sert à éviter tout risque de préjudice aux témoins, à assurer leur témoignage et à encourager la dénonciation des infractions et la participation au système judiciaire. Ce n'est pas une situation qui est facile pour les témoins dans ce dossier », indique la procureure de la Couronne, Me Marie-Ève Pnaneuf.

La cause sera de retour en cour le 25 avril prochain.

Plus d'articles