Retour

Le pessimisme de David Goudreault face à la conférence de Paris

La conférence de Paris sur le climat s'ouvrira le 30 novembre prochain. Alors que plusieurs abordent l'événement avec enthousiasme, David Goudreault, lui, s'attend à bien peu de choses de cette rencontre au sommet.

« Pour limiter le réchauffement à 2 degrés, il faudrait virer à 180 degrés, ou de force. Faire de vrais efforts, accepter de "parker" nos chars, manger moins d'animaux morts et sortir des alternatives structurelles des tablettes et des cachots », s'exclame-t-il dans son édito-slam de la semaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine