Retour

Le projet intergénérationnel Sunny Action se déploie au Centre-du-Québec

Quinze centres d'hébergement du Centre-du-Québec et de la Mauricie recevront la visite d'une quarantaine de jeunes bénévoles tout au cours de l'été dans le cadre du projet Sunny Action.

Ce projet Sunny Action a été mis sur pied par la Fondation Sunny D. Extrême, créée en 2007 par Alain Desbiens, à la suite du décès de son fils. « Je voulais rendre hommage aux actions que Sunny avait posées dans la communauté en favorisant les ponts entre les générations par la création de liens privilégiés avec les milieux de vie de nos aînés », explique-t-il.

En plus de permettre d’établir des rapprochements intergénérationnels valorisants pour les jeunes et bienfaisants pour les aînés, le projet Sunny Action favorise l’engagement social, l’entraide et le développement de futurs citoyens responsables du bien-être de leurs semblables.

Auparavant, les bénévoles s'impliquaient dans les centres d'hébergement de la région de Shawinigan. C'est la première année que le projet se déploie plus loin en région, à Drummondville et Victoriaville notamment.

Laurence Grenier est l'une des jeunes qui ont participé au projet en 2016. « J’ai accompagné une dame et progressivement, en établissant un lien de confiance, elle a accepté de quitter sa chambre pour vivre des activités et ainsi briser son isolement. De beaux moments de plaisir, mais aussi de prise de conscience sur la vie, la santé, sa fragilité », explique-t-elle.

La Fondation est d'ailleurs à la recherche de jeunes de 13 à 18 ans désirant vivre l'expérience. Pour soumettre sa candidature, il suffit de communiquer avec la Fondation Sunny D. sur Facebook. Chaque bénévole s'engage à donner trois heures de son temps au minimum chaque semaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine