Retour

Le projet Val-des-Irlandais continue de provoquer de vives réactions à Bromont

Après avoir essuyé un refus de la part du conseil municipal de Bromont, le promoteur du projet Val-des-Irlandais, Charles Désourdy, contre-attaque par la voie de ses avocats.

Un texte de Geneviève Proulx

En juillet, après plus de deux ans de discussions et d'affrontements entre le promoteur Ski Bromont Immobilier et l'organisme Protégeons Bromont, les élus municipaux de Bromont avaient décidé de refuser le projet immobilier qui comprenait la construction d'une quarantaine de résidences sur le massif du mont Brome.

La Ville de Bromont avait, par le fait même, confirmé une contribution d'un million de dollars afin que les forêts du secteur soient conservées. L'organisme Protégeons Bromont avait déjà amassé 500 000 $ afin de faire du terrain du Val-8 un parc protégé.

Pour M. Désourdy, il s'agit d'une expropriation déguisée. Il a donc déposé de nombreuses requêtes afin de faire invalider les décisions du conseil municipal dans ce dossier. 

Plus d'articles

Commentaires