Retour

Le propriétaire de Saint-Élie Motorsports poursuit la Ville de Sherbrooke

La saga judiciaire opposant le propriétaire de Saint-Élie Motorsports à la Ville de Sherbrooke vient de prendre un autre tournant. Simon Homans poursuit maintenant la Ville pour dommages et intérêts.

Le propriétaire de l’entreprise réclame 136 000 $ à la Ville. D’après Simon Homans, la Ville a oublié d’émettre un certificat de conformité en 1993. « Ce qui fait que mon zonage n’était pas en vigueur, a-t-il affirmé. Depuis 15-20 ans on opérait sur [une zone] qui était restée résidentielle. »

Selon Simon Homans, La Ville a tardé à réagir. « Ils ont décidé beaucoup plus tard de faire les démarches pour avoir le certificat de conformité et on l’a eu ». Simon Homans a tout de même pu continuer ses activité au complexe Saint-Élie Motorsports tout au long de la saga.

Contactée à ce sujet, la Ville de Sherbrooke n’a pas souhaité commenter le dossier.

Plus d'articles