Retour

Le quartier « Well Inc. » a déjà une vingtaine de partenaires confirmés 

Une vingtaine d'organismes ont déjà signifié leur intention de s'installer dans le nouveau quartier de l'entrepreneur, affirme Bernard Sévigny. C'est lui-même qui a confirmé la nouvelle lors du souper annuel du maire de Sherbrooke organisé par la Chambre de commerce, mardi soir. 

L'Université de Sherbrooke et l'Université Bishop's font partie de ceux qui s'installeront dans le « Well Inc. », le nom choisi par la Ville de Sherbrooke pour désigner le nouveau quartier de l'entrepreneur. La plupart des nouveaux locataires sont des organismes sans but lucratif. 

Le CIUSSS de l'Estrie - CHUS compte pour sa part y développer un incubateur de l'innovation sociale. Les premiers détails du projet avaient été dévoilés lundi soir lors du conseil municipal. 

On y apprenait notamment que les organismes de développement économique seraient tous regroupés sous un même toit. Ainsi, Sherbrooke Innopole, Commerce Sherbrooke, Pro-Gestion Estrie et la Corporation de développement économique et communautaire (CDEC) partageraient la Maison de l'entrepreneuriat.

Pas encore d'entreprise

Si les organismes sans but lucratif sont nombreux à démontrer leur intérêt, aucune entreprise n'a pour l'instant confirmé son intention de s'installer dans le nouveau secteur dédié à l'entrepreneuriat.

« Je ne peux pas vous parler des entreprises ni de la nature des projets. Je ne peux pas me permettre ça, mais je vous dis : il y a des entreprises privées qui se préparent à investir sur la rue Wellington Sud », a assuré le maire Bernard Sévigny.

Le plan a reçu un bon accueil de la part des quelque 300 gens d'affaires venus assister à la présentation.

« Je suis pour la vision du quartier. Lorsque le temps viendra pour nous de regarder pour nous reloger, il n'y a rien qui est impossible », a déclaré le chef de la direction de SherWeb, Peter Cassar.

« S'il y avait eu le quartier entrepreneurial au moment où nous nous sommes relocalisés il y a trois ans, je l'aurais certainement considéré », a-t-il conclu.

Les premiers occupants du quartier de l'entrepreneur s'y installeront en principe en 2017. Le maire Sévigny prévient qu'il faudra du temps et de la patience avant que le projet atteigne son plein potentiel.

Plus d'articles